Les intéractions naturelles sur l’acné

0
149

 

Il existe plusieurs éléments naturels qui peuvent être à l’origine de l’apparition de l’acné.


Recevez votre guide gratuit

"Soigner son acné"

Et découvrez le bonnes habitudes à mettre en place chaque jour pour éviter les problèmes.

Dans cette fiche santé n°4, nous allons citer particulièrement les facteurs qui déclenchent les poussées acnéiques, à savoir le soleil, la ménopause, l’âge adulte, l’alimentation et les médicaments.

Par ailleurs, nous présenterons aussi quelques traitements connus pour chaque type d’acné.

ACNE ET SOLEIL

Quels effets du soleil sur l’acné ?

Il existe un préjugé selon lequel le soleil améliore l’aspect de la peau et tend à faire disparaitre l’acné, autrement dit, les personnes qui souffrent d’acné ont souvent l’impression que le soleil améliore leur peau et les débarrasse de l’acné. Faux ! En fait, l’exposition au soleil dessèche la peau et la rend moins grasse. Une chose parait certaine : l’exposition aux UV contribue à épaissir la couche superficielle de la peau, phénomène qui tend à boucher les pores de la peau et, par conséquent, le sébum qui s’accumule dans le follicule pilo-sébacé sans pouvoir s’évacuer favorise la formation de boutons noirs et de microkystes qui se manifesteront au retour de vacances : ce phénomène s’appelle « l’effet rebond du soleil ».

La véritable illusion est marquée par le fait que le hâle du bronzage, sous un effet optique, rend la peau plus uniforme, semble égaliser le teint et laisse croire que les boutons ont disparu. Cependant, ce qui reste incontestable dans cette topique est que pendant la période de vacances, c’est-à-dire pendant ces moments de villégiatures, l’absence du stress, l’eau saline de la mer ou le chlore des piscines contribuent à la diminution des poussées acnéiques.

Le soleil peut aggraver l’acné car les rayons ultraviolets risquent de provoquer une poussée d’acné appelée « acné solaire ». A cet effet, il est donc recommandé de se protéger du soleil, de ne pas s’exposer et d’utiliser des crèmes solaires adaptées.

De règle générale, l’exposition non surveillée au soleil n’est pas bénéfique pour une peau acnéique

Conseils à suivre pendant les vacances

La règle d’or : s’exposer raisonnablement et se protéger du soleil

• Évitez les heures les plus chaudes de la journée (entre midi et 15 heures).

• Ne faites pas de bains de soleil prolongés en cherchant absolument à bronzer.

• Protégez-vous avec des vêtements adaptés (chapeau ou casquette et lunettes), surtout si vous pratiquez des activités à l’extérieur.

• Pour profiter au max de la plage et des baignades, utilisez un produit de protection solaire obéissant à la réglementation européenne (produits vendus en pharmacie et parapharmacie).

• Choisissez un indice de protection en fonction de votre type de peau c’est-à-dire de votre sensibilité au soleil (n’hésitez pas à demander conseil au pharmacien). Cet indice devra être au moins égal à 20.

• Pour le visage, optez plutôt pour une crème non comédogène, non grasse, de préférence conçue pour les peaux acnéiques. Pensez à bien renouveler les applications au cours de la journée si vous passez plusieurs heures dehors.

• Les cabines de bronzage sont à proscrire car les UV artificiels augmentent eux aussi l’épaississement de la peau et favorisent le vieillissement et les cancers de la peau.

• Vous pouvez utiliser les crèmes auto-bronzantes, à condition qu’elles soient non comédogènes car la coloration qu’elles apportent correspond à un « maquillage » de la peau et ne protège en aucun cas des effets du soleil.

• Pour toute question n’hésitez pas à demander conseil à votre logue ou pharmacien.

Nettoyer sa peau pour prévenir la poussée d’acné post-soleil

Pour éviter au maximum la poussée de boutons post-soleil, il suffit de prendre quelques précautions pendant ses vacances :

  1. Appliquer toujours une crème solaire sur votre visage si l’exposition au soleil dépasse 10 min.

Le rôle de la crème solaire consiste non seulement à protéger la peau des rayons UV, mais, de surcroit, elle contribue aussi à ralentir efficacement le phénomène d’épaississement de la peau, ce qui favorisera par conséquent l’écoulement normal de sébum, donc il y aura forcément moins de boutons sur le visage à la rentrée.

  1. Nettoyer le visage le soir avant de se coucher, et sur les autres zones à boutons, en appliquant une lotion exfoliante constituée à base d’acide glycolique, acide salicylique…. (AHA-BHA).

Les AHA-BHA sont connus pour leurs vertus de contrôler la production de sébum, ce qui évitera que les pores de la peau ne se bouchent

  1. Il est recommandé de n’utiliser ces lotions que le soir et de les faire suivre de préférence d’une crème hydratante afin d’éviter les tiraillements et irritations désagréables.
  2. Justement, ne néglige jamais l’hydratation de ta peau ! Acné ou pas, elle a besoin d’eau. Le soleil dessèche l’épiderme et la meilleure façon d’éviter qu’il ne se rebelle en produisant encore plus de sébum est de l’abreuver le plus possible. Je ne peux que te conseiller d’utiliser une crème sans huile et non comédogène, matin et soir !

Sélection de quelques produits pour éviter l’acné solaire

  1. Crème solaire pour peaux sensibles à mixtes, Avène SPF50+

Cette crème solaire est parfaite pour les peaux mixtes grâce à sa texture non grasse. L’indice de protection solaire est élevé.

  1. Lotion purifiante Keracnyl, Ducray,

Cette lotion purifiante exfolie la peau en douceur. Recommande pour les peaux normales à mixtes et sensibles.

  1. Solution kératolytique correction imperfections, Sébologie,

Lotion plus concentrée réservée aux peaux vraiment grasses et résistantes.

  1. Soin seborégulateur matifiant Noviderm, Boréade,

Cette crème à une texture fraîche et onctueuse et hydrate parfaitement la peau sans la rendre grasse.

Sélection de quelques produits pour lutter contre l’effet rebond de l’acné solaire

  1. Serozinc, La Roche-Posay,

Ce soluté de sulfate de zinc, à utiliser après son nettoyant visage, apaise et soigne la peau tout en douceur.

  1. Actif Zinc gluconate, Etat Pur

Appliqué localement sur les petits boutons, ce gel transparent les débarrasse sans laisser de traces.

  1. Soin hydratant anti-imperfections global Normaderm, Vichy

Ce soin hydratant répare et régule les imperfections ! Son efficacité est visible au bout de quelques semaines.

  1. Soin kérato-régulateur intensif fort Zeniac, Noreva,

Ce soin est la Rolls des produits anti-imperfections disponibles sans ordonnance. Il est terriblement efficace, presque trop même ! À n’utiliser qu’un soir sur deux et en complément d’une routine de soin très douce.

  1. Traitement au peroxyde de benzoyle

Le peroxyde de benzoyle est l’un des actifs les plus puissants contre l’acné. Il est photosensibilisant, il faut donc utiliser une crème de jour avec un indice de protection solaire tout le long de la cure.

ACNE ET MENOPAUSE

Ménopause et hormones

Chez une femme en âge de procréer, les ovaires sécrètent trois types d’hormones qui contribuent à la fonction reproductrice :

• les œstrogènes ;

• la progestérone ;

• une petite quantité d’androgènes, comme la testostérone, qui sont des hormones classiquement masculines, produites à faible dose à la fois par les ovaires et par les glandes surrénales, et jouent un rôle prépondérant dans le maintien de la libido.

S’il est prouvé scientifiquement que la production d’androgène continue après la ménopause chez certaines femmes, l’activité des ovaires, par contre, est modifiée déjà dès la période de préménopause et la sécrétion des œstrogènes et de la progestérone continuent à diminuer progressivement jusqu’à tarir totalement pendant la ménopause.

Cette chute du taux d’œstrogènes, conjuguée au maintien de la production d’androgènes, a de multiples conséquences parmi elles la perte de l’élasticité de la peau et sa détérioration, ce qui favorise l’apparition de plusieurs maladies de la peau.

La ménopause accélère donc le vieillissement cutané et entraîne également, chez certaines femmes, l’apparition d’acné. Comme à l’adolescence, le bouleversement hormonal en est responsable.

Donc mesdames, si vous pensiez vous être débarrassées de votre acné quand vous étiez adolescentes, méfiez-vous, car le jour où vous serez ménopausées, il est possible qu’un lien entre acné et ménopause s’établisse bien malgré vous dans votre vie et votre organisme.

Causes de l’apparition d’acné à la ménopause

  1. Peau fragilisée

La ménopause causée par un dérèglement hormonal fragilise et donne naissance à des dermatoses diverses dont l’acné.

L’acné à la ménopause se localise principalement :

• Au niveau du menton, du contour de la bouche, des joues ;

• Sur la poitrine ou le haut du dos.

  1. Effet des hormones sur la production de sébum

Les hormones, plus particulièrement les androgènes, ont une action stimulante sur la production de sébum qui favorise l’apparition de l’acné.

Chez les femmes en âge de procréer, les œstrogènes annihilent l’effet des androgènes, notamment en limitant leur production au niveau des ovaires et en occupant leur place au niveau des récepteurs présents sur les glandes productrices de sébum. La progestérone s’oppose également à l’action des androgènes. Lorsque ces deux hormones cessent d’être produites, il y a un risque de développement d’acné.

Traitements

L’acné, qui apparaît au cours de la préménopause ou de la ménopause, est souvent passager et disparaît généralement spontanément. Cependant, dans certains cas, il se présente sous une forme relativement sévère et doit, par conséquent, nécessiter une prise en charge médicale. Tous les traitements réservés à cet effet nécessitent un suivi étroit et comportent des effets secondaires.

  1. Traitement hormonal substitutif

La ménopause est une période de la vie de la femme qui s’accompagne souvent de symptômes (bouffées de chaleur, difficultés de sommeil, sécheresse vaginale, etc.) et bénéficie habituellement d’un traitement hormonal substitutif. Cette cure améliore, dans certains cas, les problèmes liés à l’acné.

  1. Traitement anti-androgène

Un médicament anti-androgène à base de d’acétate de cyprotérone (Androcur),  est souvent prescrit en pareil cas.

  1. Traitement à base d’isotrétinoïne

L’isotrétinoïne est un dérivé de la vitamine A, Elle est utilisée pour combattre les formes sévères d’acné en empêchant la sécrétion de sébum et combat l’inflammation des glandes sébacées.

  1. Traitements locaux

Il existe différents gels, crèmes ou lotions antibiotiques à appliquer sur la peau pour combattre l’acné. Rappelons qu’une hygiène rigoureuse est indispensable pour limiter ce problème dermatologique parfois très invalidant.

L’ACNÉ ET ÂGE ADULTE

Souvent synonyme d’adolescence dans le commun des idées préconçues et l’imaginaire collectif, l’acné est généralement perçue comme un problème ponctuel, passager et peu préoccupant, qui ne toucherait en fait que la catégorie de jeunes pubères, appelée à disparaître inexorablement une fois le cap des 20 ans franchi. Faux ! Les boutons ne sont malheureusement pas l’exclusivité des peaux jeunes, et de nombreux adultes, femmes et hommes, peuvent en souffrir aussi à une certaine période de leur vie. Certaines femmes la voient même apparaître à l’âge adulte alors qu’elles s’y sont débarrassées depuis longtemps.

Cette acné tardive est souvent mal vécue et peut avoir des retentissements psychologiques et sociaux handicapants.

Traitements

Les traitements contre l’acné à l’âge adulte ressemblent, à quelques détails près, à ceux que l’on prescrit pour trouver celui le plus adapté à votre type de peau et à ses besoins. Cependant, nous vous conseiller de consulter un dermatologue.

L’ACNE ET ALIMENTATION

Les produits alimentaires, industriels ou domestiques, riches en sucres et en gras saturés peuvent provoquer des pics d’insuline qui, à son tour, stimule la production de sébum et obstruent les pores, causant l’inflammation de la peau et, par conséquent, l’apparition de boutons d’acné.

L’impact de l’alimentation sur l’acné

Ce que l’on mange a un impact direct sur notre corps et notre santé. Notre alimentation a non seulement une influence sur notre poids, mais aussi sur notre odeur corporelle, sur la brillance de nos cheveux, et même sur notre peau. Alors, pour prévenir l’acné, il faudra modifier votre alimentation.

Comment manger différemment

  1. Réduire la consommation des aliments qui stimulent les hormones : cela concerne tout les aliments d’origine animale.
  2. Eviter l’alcool et le sucre car la glycémie est un des facteurs qui déclenche les poussées acnéiques.
  3. Consommer les fruits, les légumes, le thé vert, ou tous les oléagineux.

SHARE

LEAVE A REPLY